Aire-sur-Adour / cadre de vie / développement durable / les services municipaux engagés

réduire la taille du texte
réduire la taille du texte
accessibilite
augmenter la taille du texte
réduire la taille du texte
plan du site
RSS
motscles
Favoris et partage
dim
22
octobre
2017

les services municipaux engagés dans une démarche durable

les services municipaux engagés

La ville d'Aire sur l'Adour a fait l'acquisition en octobre 2009 de son premier véhicule électrique.

Ce sont les agents de la propreté urbaine qui l'utilisent pour se déplacer avec leur matériel.
Dans les rues comme au parc municipal, les Aturins ne le remarque pas. L’engin est petit et, magie de l’électricité, très silencieux.
Il se faufile partout et se glisse indifféremment sur la chaussée, dans les allées étroites ou sous le marché couvert.

Une action qui permet de témoigner de l’exemplarité de la municipalité, souhaitant, pour ses services, poursuivre la dynamique de développement durable engagée et produire des résultats à court terme.

Cette acquisition, pour laquelle la Ville a obtenu une subvention de 2 000 euros de l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie), complète ainsi la flotte de véhicules GNV (Gaz Naturel Véhicule).

Également dans les espaces vertes, après l'utilisation de coccinelles comme nouveaux auxiliaires de jardin, le service espaces verts de la ville s’engage toujours plus dans des démarches de développement durable.

Il a choisi de recouvrir plusieurs espaces, non pas de gazon, mais de «prairie fleurie». À découvrir sous les deux rangées d’arbres rue Félix Despagnet et sur le rond-point de Mestade.

Outre l’aspect esthétique certain, les prairies fleuries présentent un véritable intérêt écologique :
- Il n’est pas nécessaire d’arroser les végétaux pendant la saison.
- La prairie fleurie n’est fauchée qu’une seule fois par an contre 4 à 5 tontes par an pour du gazon.
- Les herbes fauchées sont laissées sur place ce qui permet aux graines des différentes plantes vivaces de se ressemer.

Les prairies fleuries permettent donc une économie d’entretien (arrosage, tonte, ramassage des herbes coupées) mais également une économie de déplacement (essence, émission de gaz à effet de serre).

Plan du site

la ville

la mairie

enfance et jeunesse

solidarité et santé

cadre de vie

économie et emploi

culture, sport et loisirs